A tool from Security Force Monitor

Incident between 23 May 2011 and April 2013 Download as CSV Print this page

Location: prison civile de Nouakchott, Nouakchott

Country: Mauritania

Violation types: disparitions forcées

Perpetrator classifications: Military

Location


This incident took place in prison civile de Nouakchott, Nouakchott, Mauritania

Description


According to Alkarama: "Par ailleurs, en décembre 2011, Alkarama avait soumis au Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires les cas de MM. Mohamed Mahmoud OULD SEBTI et Mohamed Abdellah OULD HMEDNAH, tous deux disparus depuis le 23 mai 2011. M. Sebti avait été arrêté le 5 juillet 2008 et condamné à une peine de dix ans d’emprisonnement. Alors qu’il purgeait sa peine à la prison civile de Nouakchott, il a été enlevé par des militaires avec un groupe de treize autres détenus, dont M. Ould Hmednah, condamné lui à la peine capitale, et tous ont été emmenés de nuit vers une destination inconnue. Les proches des victimes et leurs avocats ont alors cherché à connaitre leur sort auprès de l’administration pénitentiaire et auprès des autorités mais n’ont reçu aucune information à ce jour. Le 08 juin 2011, tous les effets personnels des prisonniers ont été remis à leurs familles sans plus d’explications. Ces personnes, condamnées et placées sous la responsabilité de l’Etat ont été enlevées illégalement à l’intérieur d’une institution officielle, la prison civile de Nouakchott, par des agents de l’Etat et leur lieu de détention reste inconnu à ce jour. Force est de constater que ces personnes sont victimes de disparitions forcées ; leurs familles expriment des craintes fondées pour leurs vies ou que les victimes ne soient soumises à des tortures ou autres traitements cruels inhumains ou dégradants. Le 28 janvier 2013, le Groupe de travail avait dans son rapport annuel présenté au Conseil des droits de l’homme affirmé qu’en l’absence d’informations reçues, leur cas demeurait non résolu."